Diane Merakeb
Psychothérapeute Paris 9
 

Diane Merakeb, psychothérapie et psychanalyse à Paris 9

Psychothérapie pour dépression à Paris 9

Lorsque l’on souffre de dépression, il est possible d’envisager de débuter une psychothérapie. La perte d’envie dans ses activités habituelles, une humeur maussade, de la tristesse, peuvent être associés à des insomnies ou des hypersomnies. Des ruminations négatives, une inhibition dans ses actions sont également des souffrances qui peuvent vous faire envisager de contacter un clinicien dans le IXème arrondissement de Paris

Déprime, état dépressif, dépression 

Il est courant de parler de déprime lorsqu’une personne connaît une baisse de morale, tout autant il est fréquent d’entendre parler d’état dépressif ou de dépression dès lors qu’une personne ne se sent pas bien. La dépression est souvent mise en avant pour dire que quelque chose ne va pas dans sa vie. Une tristesse sans raison précise, un manque d’entrain, de l’angoisse, un sentiment d’abattement, une hypersensibilité, des pensées négatives sont autant d’indicateurs qu’une personne est en souffrance bien qu’elle ne puisse pas toujours en préciser une cause. Cet état est à différencier d’une souffrance qui pousse l’être à ne plus sortir de son lit, ne plus s’alimenter voire à envisager le suicide. Prendre rendre-vous avec un clinicien - psychothérapeute ou psychanalyste - peut permettre d’engager une cure psychanalytique pour régler ce qui fait souffrir.

Antidépresseur et psychothérapie, que faire pour une dépression ?

Lorsque l’on se sent déprimé, en dépression, angoissé, que des troubles du sommeil apparaissent, cela peut avoir des conséquences pour la vie familiale, professionnelle ou dans le couple. Il est possible qu’un médecin psychiatre prescrive alors un traitement antidépresseurs associé parfois à la prise d’anxiolytiques. Si la prise d’un médicament peut produire un effet d’apaisement, nous savons que ce dernier ne règle pas directement la cause de la souffrance psychique. C’est pourquoi, même l’autorité de santé publique française soutient qu’un traitement par antidépresseur puisse être associé à une psychothérapie. Dans l’école parisienne du Réseau pour la Psychanalyse à l’Hôpital (RPH), nous proposons que le médecin puisse introduire au plus tôt le psychanalyste dans la relation thérapeutique (cônification du transfert). 

Quelle thérapie pour soigner la dépression ?

Pour soigner la dépression, nombre de thérapies sont aujourd’hui mises en avant. La visée de la cônification du transfert, telle que proposée au RPH, vise à ce que l’être puisse entamer une psychothérapie voire une psychanalyse qui lui permettra, s’il en est d’accord, de s’inscrire Autrement dans sa vie et même de construire une existence qui lui convienne. Ainsi, nous pouvons attendre qu’au cours de sa cure la personne puisse diminuer voire arrêter son traitement médicamenteux, après en avoir discuté avec son médecin. L’accord du médecin sera la preuve des effets thérapeutiques de la cure psychanalytique. 

Si vous souffrez de dépression, contactez la psychothérapeute, Diane Merakeb, au 01.73.77.20.99 pour un premier rendez-vous dans son cabinet de psychothérapie et psychanalyse à Paris 9.


Derniers articles

Catégories

Aucune catégorie à afficher

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.