Diane Merakeb
Psychothérapeute Paris 9
 

Diane Merakeb, psychothérapie et psychanalyse à Paris 9

Psychothérapeute pour infertilité à Paris 9


psychothérapeute infertilité paris 9

La question du désir de devenir mère ou père implique depuis la mise en place de la contraception, un choix. Parfois, ce choix demande du temps, une construction et n’est pas si évident. Pour certains, si ce choix est décidé, la question de la fertilité peut venir se poser liée à des inquiétudes à ce sujet ou en raison d’un symptôme corporel ou organique dont découle une difficulté à la procréation. Lorsque des questions autour du sujet de la fertilité ou de la périnatalité apparaissent, il est possible d’envisager de contacter un psychiste à Paris psychologue, psychiatre, psychothérapeute, psychanalyste – afin d’aborder des angoisses, doutes ou encore mettre au clair son désir de devenir parent ou non.

Infertilité et souffrance psychique

Infertilité et souffrance psychique peuvent être associées pour de nombreuses raisons et donner lieu à un rendez-vous auprès d’un psychothérapeute. Lorsqu’une infertilité est constatée médicalement, appuyée par une atteinte organique ou corporelle comme l’endométriose, des lésions des trompes de Fallope, une azoospermie ou encore une atteinte de la thyroïde ; cette découverte peut venir chambouler la représentation qu’une personne s’était faite de sa vie d’adulte. Culpabilité, sentiment d’injustice, tristesse, dépression, peuvent alors pousser à débuter une psychothérapie. Parfois c’est l’idée d’un projet de grossesse qui soulève nombre de fantasmes et scénarios imaginaires difficiles à endiguer, qui peuvent venir brouiller les coordonnées du désir.

Contacter un psychothérapeute lorsque l’infertilité fait énigme

Si un bilan de fertilité permet parfois d’expliquer les difficultés rencontrées pour concevoir un enfant par une cause organique ou corporelle, il existe nombre de situations où l’absence de grossesse n’a pas de cause identifiable malgré les investigations médicales. L’infertilité du couple peut alors faire énigme. Nombre de questions peuvent alors émerger chez chaque partenaire du couple. Parfois la difficulté à concevoir un enfant renverra à un épisode spécifique de sa vie : une précédente naissance, une IVG, un accouchement douloureux, la perte d’un proche. Contacter un psychothérapeute peut permettre d’aborder la souffrance de l’infertilité sous un nouvel angle afin d’en saisir les nouages signifiants tissés au fil d’une vie.

Désir d’enfant et Procréation Médicalement Assistée (PMA)

Les techniques de procréation médicalement assistées se sont de plus en plus développées et sont maintenant proposées rapidement lorsqu’un projet de faire un enfant semble compromis. Si un bilan de fertilité n’implique pas forcément un parcours de PMA, il peut déjà ouvrir nombre de réflexions sur ce que chaque partenaire peut envisager d’accepter ou pas afin de répondre à un désir d’enfant. Lorsqu’une PMA est engagée, il n’est pas rare que cela puisse renvoyer les partenaires à leur propre histoire infantile et familiale mais également, notamment pour les femmes, au rapport à leur corps. Pour chacun, un sentiment d’atteinte dans sa féminité ou sa masculinité peut être source de souffrance.

Débuter une psychothérapie ou une psychanalyse pour un projet de grossesse

Débuter une psychothérapie ou une psychanalyse peut permettre d’aborder ce sujet du désir d’enfant, de tomber enceinte, que ce désir puisse soulever des doutes ou inquiétudes ou qu’il mène à se confronter avec un symptôme organique ou une infertilité dont les causes sont inconnues. L’association libre des pensées permet d’aborder toute formes de souffrances, qu’elles soient psychiques, corporelles ou organiques. Par l’association libre, il est ainsi possible de construire au fil des séances un sens à ce qui tourmente l’être. Pour certains, cette parole dite librement permettra d’élaborer pas à pas un projet de PMA, ses étapes et leurs effets. Pour d’autres, il s’agira de traverser le deuil d’un projet de conception d’un enfant, projet d’un couple. Enfin, la consultation d’un clinicien  ̶  mis à la position de psychothérapeute ou de psychanalyste  ̶  peut aussi s’envisager en amont d’un projet de devenir parent lorsque cette perspective soulève de l’anxiété, renvoie à son histoire, sa sexualité ou son éducation.

Si vous souhaitez débuter une psychothérapie à Paris 9, contacter Diane Merakeb pour un premier rendez-vous au 01.73.77.20.99.


Derniers articles

Catégories

Aucune catégorie à afficher

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.